Warning: Use of undefined constant ’WP_POST_REVISIONS’ - assumed '’WP_POST_REVISIONS’' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/22/d254196514/htdocs/www/rudy/wp-config.php on line 24
PEFC – retour à la nature

A propos de l'auteur


Un espace d'expression pour partager mes passions et découvertes.


En savoir plus »

[Cinéma] Inception

[Cinéma] Inception Featured Work

Gardez le contact

RSS Feed Twitter Facebook Delicious

Recherche

PEFC – retour Ă  la nature

15 juin, 2010 ecrit par Rudy Gossin actuellement 9 commentaires »

Un rendez-vous un samedi Ă  9h tapante du matin pour ne pas louper le minicar, le pari Ă©tait difficile, mais nous sommes partis dans les temps.

AprĂšs un trajet qui est passĂ© vite, surtout grĂące Ă  Cajulitoon qui s’est lancĂ©e dans un atelier tresses et a fait de belles coiffures Ă  Fanny, Barbie, HĂ©lĂšne et mĂȘme moi avec des minis palmier, nous arrivons au Parcours LĂ©muriens Ă  Fontainebleau.

C’est alors que nous faisons connaissance de Julio, le propriĂ©taire du domaine qui emmĂšne dans une ballade dans cette superbe forĂȘt oĂč il nous parle avec amour de ses arbres et de son travail pour les protĂ©ger. Nous apercevons une maison dans les arbres, faisons la rencontre avec un petit serpent et ne savons toujours pas comment avec le parcours que nous avons fait, comment Julio a rĂ©ussi Ă  retrouver le chemin vers sa voiture, chapeau l’artiste.

Ce domaine a reçu la certification PEFC, mais qu’est-ce ben donc que cela ? Vous devez vous demander.

En France, nous avons beaucoup de forĂȘts, d’arbres, mais si on se met Ă  couper les arbres n’importe comment, nos enfants aurons des forĂȘts sans arbres et des parquets en plastique. Le Label PEFC (Programme de Reconnaissance des ForĂȘts CertifiĂ©es), c’est une certification donnĂ©e, Ă  des forĂȘts et des fabricants, qui permet de savoir que le bois est gĂ©rĂ© de maniĂšre durable, respectueuse de son Ă©cosystĂšme et qu’il n’y aura pas une dĂ©forestation due Ă  l’utilisation de ce bois pour notre consommation.

Promenade terminĂ©e, repas pris, nous partons pour nous Ă©quiper de baudrier afin de suivre une leçon de rĂšgles de sĂ©curitĂ© avant de nous lancer Ă  l’assaut des arbres pour jouer les Tarzan.

Une fois avertis, les groupes se font rapidement, d’un cĂŽtĂ© ceux qui ont dĂ©jĂ  fait de l’accrobranche et les novices. Pour ma part, j’ai passĂ© plus de temps sur terre, pour filmer les exploits aĂ©riens de tout ce beau monde.

Richard, Anne-Laure, Benjamin et Justine dĂ©couvraient, non sans apprĂ©hension cette discipline en partant dans le parcours vert, Richard en tĂȘte son reflex en bandouliĂšre, nous l’avons pris pour un fou et eu peur pour son matĂ©riel, mais le tĂ©mĂ©raire photographe sans est sorti sans traquas et avec plein de photos prisent depuis les arbres.

Missblablabla, HĂ©lĂšne et Sebastien, eux Ă©taient partis Ă  l’abordage des arbres du circuit bleu, mais mĂȘme s’ils testaient cette discipline pour la premiĂšre fois, leur aisance laissait croire en une longue expĂ©rience.

Pour le groupe des habituĂ©s des cimes et des lianes qui comptait Leslie, Thomas, Claire, Garko et Osmany, c’est par le parcours violet que tout a commencĂ©, en rejoignant ce groupe, j’arrive au moment oĂč Florian s’Ă©lance sur la liane pour atterrir sur le filet, mais son pied se prend dans ce dernier et il en perd sa chaussure. Mes minces restes du basket que je pratiquais dans ma jeunesse ne m’ont pas servis et il m’a fallu une dizaine d’essais avant de rĂ©ussir mon lancer afin que Claire rĂ©cupĂšre le soulier perdu.
Plus tard, c’est les lunettes de Thomas que je parts rĂ©cupĂ©rer sur la piste rouge…

Quand j’ai voulu les rejoindre, aprĂšs une tyrolienne montant je me mets Ă  rĂ©cupĂ©rer la liane a sur poulie qui me permettra de passer Ă  l’atelier suivant, mais la poulie se prend dans une branche et donc impossible d’aller plus loin… je prends la tyrolienne en descente et en allant prĂ©venir les responsables du lieu, je vois comme un signe que je ne devais pas continuer l’aventure dans cet accĂšs bloquĂ©, de toute façon, ce n’est pas comme si je ne connaissais pas la discipline, en ayant dĂ©jĂ  fait 2/3 fois et comptant en refaire.

Ah, mais je ne vous ai pas encore parlĂ© de Fanny, qui en dĂ©but d’aprĂšs-midi partait la peur au ventre et qui a rĂ©ussi Ă  affronter sa peur de l’altitude en finissant le parcours vert, chapeau Fanny, je suis fier de toi.

Pour terminer la journĂ©e, une coupe aux lĂšvres, on nous remet le livre « Le bois dans notre vie » Ă©ditĂ© par PEFC et qui nous montre leur action pour la protection de nos forĂȘts.

Allez, je ne vais pas finir comme ça cet article, voici en bonus la cascade de Benjamin :

crĂ©dit photos : Richard Yingpour voir le reste de ses photos c’est par ici – sauf la coupe de cheveux et le Tipi par Osmany
crĂ©dit vidĂ©o : moi-mĂȘme


Rubriques: Articles, Vidéos


9 commentaires pour “PEFC – retour Ă  la nature”

  1. Bess dit :

    EnfoirĂ© !!!!!!!! 😉

  2. Rudy Gossin dit :

    @Bess : J’Ă©tais sur que tu apprĂ©cierais le bonus de fin 🙂
    Ton remerciement me va droit au cƓur 😉

  3. Benjamin dit :

    Ma cascade est en privĂ©e, je ne peux pas la voir …

  4. Rudy Gossin dit :

    @Benjamin : L’erreur est corrigĂ©e 😉

  5. Benjamin dit :

    Mouahahah ça manque un peu de sang :p

  6. Fanny dit :

    T’es kro mignon Rudy

  7. […] vidéo que vous pouvez voir sur YouTube ! Et tous les autres blogueurs : Garko, Osmany, Rudy Gossin, The Green Geekette, H2 Blog, Captain Buzz, Miss […]

  8. Miss Blablabla dit :

    Heu… Juste, si j’ai pris un pseudo, c’est pas pour voir mon prĂ©nom apparaĂźtre partout… Peux tu corriger stp ? Merci…


Leave a Reply to Rudy Gossin